Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Aller en bas

Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par statis le Sam 22 Juil - 0:36

Comme vous avez pu le remarquer, dans ma signature il apparaît maintenant K8200UM.
Il y a quelques temps j'ai eu une impression avec un état de surface que je qualifierais de "correct".
Ma K8200 rencontrant encore un problème technique à cause de la mauvaise qualité des thermistances chinoises et aussi de la prise de tête avec la plus courante en forme de perle, j'ai lancé un comparatif sur ma Dreamer pour pister les problèmes d'impression. C'était intéressant de faire des recherches sur plusieurs imprimantes.

D'abord les photos, qui pour une fois sont de pas trop mauvaise qualité...









La base est un étui de paquet de cigarettes en deux parties.
Les parois ont été modélisées à 0.5mm et les côtes réelles augmentées pour compenser les erreurs.
La modélisation de l'étui fait avec Cura était prévue pour une buse de 0.5mm.
La Dreamer et la K8200UM ayant une buse de 0.4, la modélisation a été corrigée en conséquence pour être aux côtes.
Les deux imprimantes font deux passages avec Cura, Flashprint et Simplify3D.
Que celui qui me dit ne pas avoir de problème de côtes face un essai avec des parois de 0.5mm alors que cela fait 2x0.4 chevauchés et on en reparlera.
La K8200UM avec Kisslicer fait un seul passage sur les parois, les deux pièces ayant été slicées avec le même STL de base, les côtes intérieures sont aux côtes réelles + corrections, ce qui veut dire qu'en remodélisant aux côtes réelles tout serait bon.
Les parois avec Kisslicer sont quasiment à 0.5mm car il est possible avec ce slicer d'élargir le ruban de 0.4 à 0.5 et ce avec un seul passage.
Simplify3D a un champ identique à Kisslicer pour "élargir" le ruban à 0.5 mais si on le fait cela ne slice pas...
Alors que les 4 "étuis" ont les mêmes côtes externes, Flashprint a imprimé plus haut, peut-être est-il le seul être juste en hauteur mais en fait non...
Sur les "côtes", 3 slicers sur 4 savent pas travailler...
D'ailleurs pour ceux qui n'ont jamais besoin de redimensionner le diamètre d'un trou, essayez d'imprimer avec un infill de 100% et on reparlera.

Maintenant voyons les états de surface...
Pour la K8200 de me.de avec Cura l'étui est inacceptable...
J'ai imprimé un étui avec Cura et Simplify3D sur la K8200UM l'état de surface n'approchait pas ceux obtenus avec la Dreamer. La personne a qui je les ai donnés a trouvé cela "bluffant" comme ceux qui regardent une pièce faite par une Dreamer comparativement à une K8200 non ultra-modifée. N'ayant plus ces étuis et ma k8200UM étant "en panne", il n'y a donc pas de modèle Cura/Simplify3D K8200UM sur les photos, ce n'était pas utile...
L'étui fait sur la Dreamer avec Simplify3D est plus proche d'un bon état de surface que celui fait avec Flashprint mais il y a de petits rubans pas visibles sur la photo qui me font préférer ce dernier.
L'état de surface avec Flashprint pourrait être correct mais il y a des lignes diagonales et verticales qui font que pour moi ce n'est pas bluffant même si au toucher la surface est lisse.
Pour l'étui fait avec Kisslicer on passe dans la partie "correcte" mais toujours pas bluffant car pas à 100% sans défaut. J'en parle plus bas dans la partie "coutures".
Sur l'état de surface, 3 slicers sur 4 savent pas travailler...

Et les coutures ?
La couture est pour rappel la zone où le ruban revient début en ayant fini son tour.
Pour Cura sur K8200 on voit bien que sur les côtés il y a des "bandes" qui se sentent bien au toucher et qui se voient...
Avec Simplify3D sur Dreamer, la couture est large, visible mais lisse au toucher.
Avec Flashprint sur Dreamer c'est un peu comme avec Cura mais lisse au toucher.
Avec Kisslicer sur K8200UM la couture est plus fine qu'avec Simplify3D mais quand même palpable au toucher.
C'est dommage car cela rend l'état de surface "juste correct" avec Kisslicer.
Kisslicer a des réglages pour la couture et peut-être aussi Simplify3D mais les deux slicers devraient s'inspirer de Flashprint en mieux.
Sur la "couture" 4 slicers sur 4 ne savent pas travailler...

Attention, sur l'étui fait avec Simplify3D on voit un excès de matière, cela est du a une absence de ventilation pour du PLA qui rebique aux extrémités s'il n'est pas refroidi juste ce qu'il faut. C'était un autre test car sur ma Dreamer je voulais voir pourquoi j'avais une baisse de température de buse inexpliquée (faute à la ventilation confirmée).
L'étui fait avec Kisslicer l'a été sans refroidissement mais ce n'est pas nécessaire quand il y a qu'un seul passage de ruban ou que la pièce est à un infill faible.

Conclusion...
Si on a une imprimante de me,de (entrée de gamme, kit), il y aura toujours des problèmes...
Avec une imprimante moyenne gamme (Dreamer) ou maison bien réalisée, le fond du problème est le slicer...
Ok Cura est gratuit mais il est quand même fourni avec une Ulimaker, machine au-dessus de moyenne game...
Flashprint est fourni avec la Dreamer mais si j'étais Flashforge je trouverais que c'est un problème qu'une k8200UM sorte un meilleur état de surface...
Simplify3D est cher et devrait avoir moins de succès tant qu'il ne sortira pas un état de surface équivalent à celui que j'ai obtenu sur ma k8200UM. Si tout le monde continue à être bluffé par des pièces "juste acceptables", le problème restera vu que l'éditeur de ce slicer pense être au top...
Quand à Kisslicer le problème est que leur "couture" est à revoir, ainsi que d'autres surprises possibles sur d'autres pièces que mon étui et si les utilisateurs de ce slicer continuent à se laisser bluffer, rien ne changera.
Dommage leur version payante est moins chère que Simplify3D qui a beaucoup plus d'options mais pas la plus importante c'est à dire une fidélité par rapport au modèle (côtes+état de surface).

Malheureusement classé dans "problèmes généraux" ce sujet restera sans solution si la concurrence n'est pas sollicitée sur les slicers payants pour avoir un bon rapport qualité prix au lieu de la poudre aux yeux...
avatar
statis

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par Tag le Sam 22 Juil - 6:49

j'aime bien le rendu de Kisslicer, ça fait grain de peau. J'ai toujours des problèmes à imprimer du PLA, souvent la buse se bouche malgré la baisse de température du nez Grrr, donc j'utilise plus régulièrement de l'ABS qui est plus facile à retoucher.
Il est vrai que j'utilise plus S3D que les autres slicers, l'habitude ou la flemme peut être LOL. J'aime bien sa possibilité de changer les paramètres en fonction de la partie de la pièce qui s'imprime en la rendant plus solide aux endroits critiques.
J'aime bien ce genre d'études auxquelles tu t'adonnes Wink

Tag

Messages : 719
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par statis le Sam 22 Juil - 12:05

Salut Tag,
Oui c'est exactement çà, un rendu grain de peau.
Kisslicer est dur à utiliser...

Le PLA est pénible car il a tendance à laisser des résidus quand il est chauffé sur une grande longueur donc çà bouche.
Une seule solution...
Utiliser du filament de nettoyage après chaque impression.

S3D a beaucoup de possibilités mais il peut faire mieux. Ce comparatif va me permettre de taquiner l'éditeur qui n'a pas voulu me rembourser alors que je n'avais utilisé le soft que 2 fois pour la simple et rigide raison que j'avais dépassé les 12 jours de délai pour se rétracter...

En ce qui concerne les études, c'est ce qui fait avancer le truc.
A l'époque des premières cigarettes électroniques (qui en fait ne l'étaient pas vraiment) la tendance était d'en faire au plus proche d'une vraie.
Il y avait un déclenchement à l'aspiration et un bout rouge qui s'allumait. J'ai un modèle qui était quasiment de la même taille.
Mais le système de déclenchement était nul et tombait en panne rapidement...
La capacité des batteries ne permettait pas une utilisation identique à une vraie cigarette, à la rigueur cela imitait un peu les "roulées"...
J'étais un habitué sur le forum qui a inventé le terme "vapoter" et j'avais présenté un montage avec une boite qui contenait des batteries permettant d'avoir une bonne puissance et qui était équipé d'un switch. L'embout diffuseur était raccordé à la boite.
Les embouts utilisaient des cartouches qui soi-disant équivalaient à un paquet de cigarette. Mais en réel c'était bien quand cela équivalait à 15 roulées...
Les utilisateurs étaient globalement très contents mais en réel c'était un mirage pour désespérés qui voulaient arrêter de fumer. Ce désespoir a beaucoup été utilisé par les vendeurs de l'époque qui faisaient des marges indécentes sur les produits.
Sur le forum d'autres ont cherché des moyens de dépenser moins d'argent et il y avait en chine des liquides pour ré-imbiber les cartouches. Quand il n'y avait pas de problème avec la douane c'était très intéressant. Mais la quantité de fumée restait très médiocre...
Encore d'autres utilisateurs ont eu l'idée de mettre une goutte de liquide directement sur la partie chauffante de l'embout. Cela demandait une préparation avant chaque utilisation mais il y avait plus de fumée.
Comme l'utilisation des liquides c'est répandue il y a eu une offre déclenchée par la demande. Les liquides ont évolué pour faire plus de fumée. Mais il y avait encore trop de défauts sur les cigarettes électroniques...
J'ai beaucoup rigolé quand j'ai vu le premier bouton apparaître sur le modèle qui a vraiment démarré  la vague "vapotage" Wink
L'embout avec réservoir de liquide était une révolution Wink
Mais pareil la puissance de la toute petite batterie ne donnait pas un bon rendu...
Il est ensuite apparu des modèles avec un accus 16850, c'était plus gros mais plus puissant.
Et aujourd'hui il y a des modèles "grosse boîte", avec bouton, qui ont des puissance pouvant aller jusqu'à 250w voir plus.
Les liquides ont tellement évolué qu'une "bonne vapoteuse" fait maintenant beaucoup plus de fumée qu'une vraie cigarette Wink
Cette évolution a pu être possible parce que les utilisateurs ne se sont pas pliés à un modèle "nul" et qu'ils ont été exigeant Wink
Cependant il y a toujours un combat car le normal ne l'est peut-être pas et il reste un défaut qui va avoir du mal à partir si pas dénoncé, je vais faire un sujet dans la zone "bavardage"......

Accepter de ne pas avoir un rendu équivalent au "grain de peau" voir meilleur avec une imprimante à plus de 1000 euros et un slicer qui dépasse les 100 euros, c'est se plier et bloquer le progrés. La cigarette électronique à évolué tant au niveau prix qu'au niveau qualité, cela doit être pareil pour l'impression 3D.

La prochaine étude sera sur le "comment ne pas se détruire les poumons en imprimant de l'ABS à la maison"...
Ce sujet de sécurité va être dur à aborder...
Tout comme pour la cigarette électronique qui est devenue "normale" telle qu'elle est...
avatar
statis

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par Tag le Sam 22 Juil - 17:10

Ha la vapoteuse, on m'en a offert une mais je ne l'utilise très peu style Narguilé avec du parfum Pomme LOL, je préfère de loin les bons cigares de la Havane Very Happy

Concernant la toxicité des plastiques, il est vrai qu'il n'y a aucune indication des fabricants sur la réelle composition des colorants par exemple. C'est un sujet vaste et refoulé par les utilisateurs, pour l'instant seul les création et le rendu compte, c'est une techno "nouvelle" qui suscitera surement une législation et les taxes qui vont avec LOL

Il est vrai qu'il faut conseiller une bonne aération si l'on utilise les imprimantes dans un lieu à vivre.

Tag

Messages : 719
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par statis le Mer 16 Aoû - 23:13

Petite mise à jour en retard et pour l'instant sans photos...
L'équipe Simplify3D m'a répondu pour la partie "côtes" des parois car il venaient juste de sortir la version 4 qui maintenant sait faire qu'un seul passage là ou l'épaisseur est quasiment égale au diamètre de la buse avec l'option "autoriser l'extrusion simple de mur".
J'ai quand même eu de l'excès de matière mais l'état de surface est amélioré.
Cependant pas encore comme le résultat obtenu avec Kisslicer sur ma K8200UM...
Malheureusement ma Dreamer à la buse PLA en panne et à cause de cela j'ai eu de la dentelle, donc il faut que je refasse un essai une fois dépannée pour que cela soit honnête. Surplus de matière et manque de matière ensemble sur une pièce pourraient venir de ce problème d'extrudeur...
avatar
statis

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par statis le Mer 23 Aoû - 18:34

Autre rajout.
Repetier à l'époque (qui m'a planté deux fois l'OS à cause du bricolage USB que je ne pouvais pas activer sans flinguer mon Ubuntu une 3eme fois), Cura, Slic3r (en single), Repsnapper et Kisslicer ne sont pas utilisable pour moi avec la K8200 en connexion USB.
Mais Simplify3D la pilote très bien.
Cela confirme une fois de plus que beaucoup de choses dépendent du soft...
avatar
statis

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par statis le Lun 4 Sep - 20:08

Episode suivant suite à modification de mon extrudeur (stabilisation de la thermistance)...

Des photos :





Je ne suis pas arrivé à reproduire la pièce en deux parties faites avec Kisslicer, l'état de surface était moins bon donc j'ai essayé la version 4.0 de Simplify 3D.
Après de multiples essais de température, il s'est avéré que le meilleur état de surface a été obtenu avec une température de -5° par rapport au minima du filament utilisé (du PLA Form Futura 180°/210°).
A la lumière ambiante on pourrait croire que le résultat est meilleur avec Simplify 3D mais en illuminant les pièces, je peux dire que l'état de surface "non reproductible" de Kisslicer me plaît mieux.
Problèmes, Kisslicer fait des "coutures" que Simplify 3D évite et surtout je ne sais pas comment cet état de surface a été obtenu sur le moment...
Cependant l'état de surface obtenu avec Simplify 3D est acceptable et surtout reproductible Wink
Les épaisseurs de paroi sont toujours un peu fausses, je n'ai pas 0.5 comme modélisé mais du 0.52 à 0.56.
Comme j'ai du modifier la pression de mon ressort d'extrudeur pour lui laisser le moins "d'élasticité" possible, je pense qu'il va falloir que je le recalibre. Espérons que je ne perde pas l'état de surface suite à encore une nouvelle modifications.
Je suis en train de ré-imprimer les pièces à partit du Gcode produit par Kisslicer mais modifié à 175°, on verra ce que çà donne...

Comme j'ai aussi essayé Simplify 3D 4.0 sur ma Dreamer, un comparatif s'impose avec aussi des photos :





Même principe, lumière ambiante et mise en avant des défauts par un éclairage plus poussé.
NB il est facile de faire des photos ne montrant pas tous les défauts...

Et dans le comparatif K8200UM vs Dreamer, avec toutes les deux Simplify 3D, qui gagne ?
Une précision les défauts de matière visible sur l'impression de la Dreamer sont dus à la buse qui allait plus tard définitivement se boucher...
Cependant, on voit bien le mauvais rôle des ressorts tendeurs de courroies de la Dreamer qui génèrent des ondulations non corrigeables...
Donc le slicer n'est pas responsable de tous les défauts.
Dommage car l'impression sur la Dreamer pourrait donner un meilleur résultat que sur la K8200UM mais cette machine n'est que très peu modifiable...
avatar
statis

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par statis le Mar 19 Sep - 21:27

Malheureusement l'état de surface obtenu avec Kisslicer n'a pu être reproduit.
Petites comparaisons avec mon "étui à cigarettes" obtenu avec une stabilité constante pour l'état de surface.
L'étui central est le mieux fini, il a été imprimé à 180° avec du PLA Form Futura.
Celui de gauche a été obtenu avec une température de 210°, il y en a qui aiment le style "jeans déchiré" lol
Ces deux là ont été slicés avec S3D.
Et à droite mon rêve non reproductible slicé avec Kisslicer Crying or Very sad Crying or Very sad

Photos :




J'ai volontairement utilisé différents angles de lumière pour qu'aucun défaut ne soit invisible.
L'étui du milieu est légèrement ouvert car sinon on ne voyait pas les petits défauts de la partie haute qui en lumière non directe ne se voient pas du tout et pas assez visibles en éclairage direct (je n'aime pas la triche...).
Si j'ai besoin d'un étui à cigarette de plus, c'est la K8200UM qui sera mise au travail, pas la Dreamer...
Dommage, pas moyen de reproduire l'état obtenu une seule fois avec le slice Kisslicer car sans les défauts de "couture" (autre problème) cela pourrait presque être un travail de "pro"...
Mais déjà je ne pensais pas arriver à une telle stabilité avec une breleman K8200...
avatar
statis

Messages : 1196
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fond du problème, imprimante VS imprimante, slicer VS slicer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum