IL n'y a pas d'age pour commencer la 3D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IL n'y a pas d'age pour commencer la 3D

Message par Barbebelle le Ven 26 Fév - 6:35

Bonjour à tous Very Happy
Je me présente : Un "pépé" de 70 ans, développeur informatique depuis 40 ans, et nouveau propriétaire d'une K8200.  Comme j'adore tout ce qui est technique, je ne pouvais pas laisser passer la vague des imprimantes 3D sans essayer.  La K8200 me semblait un bon modèle pour essayer et tester. J'ai donc craqué fin 2015.

Une semaine de réel plaisir pour le montage, trois semaines d'énervement pour les réglages ... et enfin quelques pièces convenables ....de plus en plus régulièrement. Bref que du plaisir.

Sauf 2 interruptions de 3 semaines pour remplacement sous garantie de la PCB. Merci Velleman.

Mis à part l'impression 3D elle-même, je découvre - et c'est probablement cela qui me plait le plus - tout le monde de la commande numérique: le G-code, les moteurs pas  à pas, l'arduino, les tables tracantes, les graveurs, etc.

Je réalise aussi que la K8200 a ses limites ( a ce prix, pas de miracle) mais que l'on peut probablement nettement l'améliorer avec de petite modifications très simples et à la portée de tout le monde. Donc rendez-vous sur le forum pour découvrir mes "bidouillages". Wink

Barbebelle

Messages : 20
Date d'inscription : 26/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL n'y a pas d'age pour commencer la 3D

Message par statis le Ven 26 Fév - 10:46

Bienvenue Barbebelle Smile
avatar
statis

Messages : 1112
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL n'y a pas d'age pour commencer la 3D

Message par Tag le Ven 26 Fév - 17:23

Salut Barbebelle et sois le bienvenu.
La K8200 a des défauts, mais on peut y remédier, mais surtout, le fait de pouvoir la bricoler à volonté est réellement passionnant Very Happy
Au plaisir de te lire

Tag

Messages : 682
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour l'accueil

Message par Barbebelle le Sam 27 Fév - 6:39

Merci pour l'accueil Very Happy  C'est sympa !

Depuis les 2 ou 3 mois que je parcoure différents forum ( K8200 ou autres) j'ai eu l'impression que les utilisateurs se répartissaient en gros en 2 catégories : D'une part une petite partie de "chercheurs" enthousiastes qui après beaucoup de patience ont obtenu des résultats et d'autre part une très grosse majorité de "déçus".

J'ai aussi relevé une énorme bonne volonté de chacun, mais aussi une dispersion des énergies dans une recherche de solution de façon empirique et très peu logique.

Je débute encore en 3D ( toute ma vie je n'ai fait qu'apprendre et débuter) mais j'analyse et programme des ordinateurs depuis 40 ans. Je pense donc avoir une démarche un peu différente, plus logique. Une machine, quelle qu'elle soit, est conçue pour donner un résultat toujours identique si elle reçoit les mêmes paramètres. Dans le cas de la K8200, si les résultats sont si peu constants, c'est que les paramètres sont modifiés. Normalement, lorsqu'on lance une impression, on devrait être quasi certain d'obtenir un résultat correct.
Dans le cas présent, il semble que pour une grande majorité, le résultat de l'impression est une loterie.  Cela réussi rarement, et cela rate souvent.

Je vais donc essayer, modestement, de faire profiter le forum de mon expérience et de mes recherche.

Je suis persuadé qu'il est possible de "maitriser" la K8200 et d'obtenir, à chaque impression, un résultat correct.

Et cette recherche me permettra de construire une nouvelle imprimante de ma conception qui sera ( enfin j'espère) moins problématique que le "jouet" de Velleman ( ou plutôt 3Drag).
Bonne journée à tous et toutes. Laughing

Barbebelle

Messages : 20
Date d'inscription : 26/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL n'y a pas d'age pour commencer la 3D

Message par statis le Sam 27 Fév - 21:18

Salut Barbebelle,

Ton analyse est très bonne sur les utilisateurs d'imprimantes 3D.

L'empirique est surtout induit par le manque de connaissances.
L'impression 3D demande des expertises dans trop de domaines à la fois :
- mécanique de précision et de puissance
- électronique de précision et puissance
- connaissance du comportement de chaque type de matière en fusion
- modélisation spécifique à chaque objet
- sécurisation de matériel
Je rajouterais aussi une bonne connaissance dans la mécanique des fluides car certaines pièces demandent une ventilation optimale alors que la plupart des ventilateurs de pièces présentés sont source de "ratage"...
La plupart des utilisateurs ayant obtenu de bons résultats sont arrivés à faire des pièces exceptionnelles après de nombreux essais donc empiriquement.

La déception est dans le subjectif et surtout dans l'idéalisation des présentations fournies par les vendeurs.
Quand velleman présente une k8200 comme pouvant imprimer de l'ABS, vu le nombre important de modification nécessaires, c'est la déception assurée.
Quand velleman montre une belle vidéo très encourageante alors que l'on reçoit un kit avec des poulies voilées et autres défauts majeurs, c'est aussi la déception assurée...
Ce n'est pas le seul constructeur qui idéalise ses produits, il suffit de regarder certaines imprimantes beaucoup plus chères qui sont incapables d'imprimer avec du flex sans utiliser des vitesses de tortue donc seulement pour de petits objets ne demandant pas une grande précision...
Mais il y aussi les utilisateurs "super-contents" qui en fait n'impriment jamais des pièces complexes ou alors le font avec de multiples essais en "bricolant". Ils acceptent d'avoir à corriger un diamètre en modélisant pour que l'impression ne donne pas des "trous trop petits". Cela décourage beaucoup quand on n'y arrive pas soi-même sans faire de "compromis".
Quand on tente d'imprimer une pièce récupérée sur thingiverse et qu'elle n'est pas aux bonnes côtes parce que celui qui l'a créée a une imprimante sans défaut, c'est la déception assurée...
Quand on a besoin d'une pièce et que l'on fait appel à un service d'impression avec une réception d'un objet pas aux côtes parce que celui qui a mit le "STL" en ligne a modélisé en fonction des défauts de sa machine, c'est aussi la déception assurée...
Quand une pièce demande des réglages particuliers pour être réussie et que le créateur ne les a pas communiqué, c'est encore de la déception...

Désolé pour l'avis contraire sur la logique car si on la résume au binaire pur cela fonctionne bien mais pas pour des objets complexes qui eux demandent du génie.
La "logique" d'un programmeur en C n'est pas la même que celui qui utilise le Forth...
Avec Masm et un bon debugger il était possible d'avoir un soft dont on pouvait maîtriser le comportement en toute circonstance mais maintenant on est dans la "logique joomla" et çà fait peur de penser que Java est utilisé dans l'aviation...
Le jour avec des système d'exploitation stables n'est pas encore venu quand on voit les mises à jours constantes sur windows, macos, linux, ios et androîd, c'est la logique du progrès...
Ce n'est pas illogique d'utiliser un processeur 8 bits qui va piloter une machine avec des drivers de moteurs  pas à pas en 16 micro-pas mais cela pose un problème "non-illogique" quand on utilise des "slicers" qui eux sont prévus pour des imprimantes équipées avec des 128 micro-pas, c'est juste une histoire d'absence de choix...

Et justement ce sont nos mauvais choix qui nous font rater :
- faire trop de compromis et accepter d'imprimer avec des éléments "voilés" ou mal alignés sur une machine non stabilisée sur tous les points
- ne pas recalibrer avant chaque impression
- utiliser du filament de mauvaise qualité
- ne pas modéliser soi-même ses pièces en abordant de manière optimale les difficultés pouvant être rencontrées avec chaque forme
- ne pas mettre le prix pour avoir un "slicer" digne de ce nom

Quand on veut être sur d'avoir une voiture qui roule "bien" elle passe au contrôle technique et désolé la k8200 serait refusée, non seulement à cause des particularités velleman mais aussi à cause des mauvais choix de conception de la 3Drag.
Il faut d'ailleurs que je mette à jour le sujet que j'avais ouvert sur ce point il y a maintenant deux ans...
Mais même avec un "contrôle technique ok", comme une voiture, une imprimante 3D dépendra de l'objet et de la matière utilisée, certains sont des "autoroutes bien goudronnées" d'autres des "départementale pleines de cailloux" qui crèvent  les pneus...

La première grosse déception que j'ai eut, c'est de comprendre que l'impression 3D ne peut donner de chef d’œuvre dans tous les cas.
Avec une imprimante à filament on cumule les problèmes mais avec une à poudre il est aussi possible de rater une impression, au premier salon qui présentait des SLS low cost, Sinterit http://www.3dnatives.com/sinterit-3d-sls-low-cost-11092015/ ne s'est pas risqué à montrer leur imprimante en action, ils ont montré une pièce déjà imprimée...
Donc il est possible de considérer qu'une imprimante 3D est un jouet...
La k8200 de velleman est un jouet livré défectueux à certains.

La 3Drag peut être stabilisée car sa base permet toutes les modification contrairement à une Prusa.
Le lit mobile sur X et Y abandonné depuis sur les nouvelles imprimantes est plus stabilisable qu'une mobilité sur Z
L'absence de double tête n'est pas un si gros handicap  vu que les filament solubles ne sont pas si simples à utiliser et que "bien penser" une pièce peut permettre de contourner certaines difficultés.
Il est donc possible de ne pas rater une impression à cause de l'imprimante Wink

Moi aussi j'avais en projet de faire une imprimante "constante" mais plus le temps passe plus j'ai seulement envie de faire "mon imprimante". Une imprimante qui serait juste stable dans ces mouvements, avec une résolution acceptable et pas trop chère à réaliser.
Et je suis très indécis car en regardant une fraiseuse https://www.youtube.com/watch?v=JD1Kqw9vNTo le meilleur compromis serait une base 3Drag pour avoir la meilleure précision...
avatar
statis

Messages : 1112
Date d'inscription : 18/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL n'y a pas d'age pour commencer la 3D

Message par raby_ le Mar 1 Mar - 8:55

Bienvenue à bord Very Happy
avatar
raby_

Messages : 846
Date d'inscription : 15/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.k8xxx-3dprinters.crimed.be/w/index.php?title=Main_Pag

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL n'y a pas d'age pour commencer la 3D

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum