Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par statis le Mer 10 Mai - 17:34

J'ai déjà abordé le sujet mais en voici un qui sera plus complet Wink

D'abord abordons le "danger" :
http://www.docbuzz.fr/2013/08/02/123-imprimantes-3d-attention-aux-emissions-de-particules-ultrafines/

1er constat, on ne doit pas être présent dans la pièce lors de l'impression...
Cela complique beaucoup les choses car laisser une imprimante 3D sans surveillance (surtout une en kit) est aussi dangereux...
L'impression 3D serait donc réservée à ceux qui dispose d'un local dédié dont les aérations ne viendraient pas aboutir en surface habitable.
Par sécurité il faudrait que l'imprimante soit pilotable à distance avec un système vidéo de contrôle.
Mais pour le début de l'impression, il est souvent nécessaire d'être présent  (surtout avec une en kit) ...

Donc il pourrait être tentant de prendre des risques importants pour sa santé...
MAIS IL Y A AUSSI DES PERSONNES TENTATRICES QUI GAGNENT DE L'ARGENT  EN VOUS FAISANT CROIRE AU PERE NOEL VOUS APPORTANT EN CADEAU (payant) UNE PROTECTION QUI NE PROTEGE PAS Twisted Evil

Attention l'exemple qui suit n'est pas typique à la marque car d'autres sont même proposées avec des systèmes de filtrage d'origine :
http://www.machines-3d.com/en/zortraxm200-protective-casing-with-hepa-filter-xml-364_370-1215.html
Quelle (fausse) joie de penser qu'un filtre HEPA résoudrait le problème des particules incontestablement toxiques émises même pendant une impression en PLA :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Filtre_HEPA
ET OUI UN FILTRE HEPA EST INEFFICACE POUR DES PARTICULES DE PLUS PETITE TAILLE QUE 300 nanomètre Twisted Evil
Voir le premier lien avec la taille des particules émises :
"Pendant l’impression 3D de cette très petite grenouille verte (photo), plus de 2.1011 particules ultrafines sont émises chaque minute, particules dont les tailles variaient entre 11,5 nm et 116 nm"
UN FILTRE HEPA NE SERT A RIEN Evil or Very Mad
2ème constat, on ne peut vraiment faire confiance à personne, y compris les fabricants d'imprimantes 3D Sad

Aucune solution pour ceux qui n'ont pas un atelier au fond du jardin (moi) et qui compte sur une gentille propagation des particules vers chez le voisin ?

Peut-être une piste à suivre :
http://doc.3dmodularsystems.com/etudestests/comment-choisir-un-filtre-a-gaz-pour-votre-imprimante-3d/
Mais attention c'est une piste car la solution me paraît mal mise en place avec en plus des cartouches qui ne sont peut-être pas vraiment adaptées aux particules ultra-fines émises par nos imprimantes.
Sur la page du lien il y a un PDF à charger qui parle des différents filtres mais ce n'est pas assez clair pour être surs de ne pas tomber sur un vendeur qui fait un marketing efficace pour ses bénéfices...
Le thingiverse de montage lui aussi présent à partir de la page ne montre pas l'interface qui va positionner la cartouche sur le caisson (obligatoire) de l'imprimante. Ce montage ne peut être utilisé qu'avec la sortie du ventilo radial comme évacuation d'air filtré et non l'inverse...
L'absence d'interface montre le manque de sérieux de ceux qui donnent ce montage en "solution" Twisted Evil

Avoir une cartouche vraiment adaptée n'enlèvera pas le problème de savoir quand la remplacer...

Un ami assez ingénieux m'a parlé d'une solution qui serait aussi une piste.
Le principe est d'essayer de faire passer l'air chargé de particules dans de l'eau...
Mais comment faire ?
Une pompe à air d’aquarium pourrait être montée sur le caisson avec une interface assurant l'étanchéité de l'extraction et la sortie avec la "pierre à bulles" immergée dans un récipient remplit d'eau.
L'eau va-t-elle piéger les particules et s'assombrir jusqu'à être saturée ?
C'est à tenter...
Malheureusement je n'ai pas le temps de faire des essais en ce moment...
statis
statis

Messages : 1366
Date d'inscription : 18/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Re: Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par Tag le Mer 10 Mai - 18:36

très intéressant en effet, il est vrai que l'on sent l'odeur de la matière lors d'une impression.
Donc, pour surveiller ton imprimante, tu peux installer un rapsberry avec une caméra, il  y a un tuto ici même pour installer Octoprint et tout faire à distance.
https://3dprinting.forumactif.org/t393-serveur-octoprint-sur-raspberry?highlight=raspberry
Je surveille la mienne via mon téléphone portable quand je lance une impression et que je dois m'absenter quelques temps, c'est une alternative à étudier...
Dans tous les cas, la pièce de l'imprimante est constamment aérée porte fenêtre ouverte, c'est un réflexe car l'odeur est parfois très pesante, mais tu as raison, il faut le rappeler Wink

Tag

Messages : 772
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Re: Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par statis le Mar 6 Juin - 22:18

petite mise à jour sur le sujet...
J'ai procédé à un test simple pour savoir si l'eau pouvait vraiment filtrer en "retenant" les particules...
Pour que le test soit facile j'ai pensé à utiliser un gaz odorant.
Les odeurs étant consécutives à l'émission de particules, le test aurait été positif si "l'odeur" était atténuée voir absente.
J'ai donc pris un briquet démonté et bloqué en ouverture de gaz pour le plonger dans de l'eau.
Et les bulles qui sortent de l'eau gardent l'odeur du gaz...
Filtre HEPA->pas bon
Filtre à eau->pas bon
Filtre à partir de cartouches adaptées->pas de données assez précises dans les tailles de particules
Filtre x bon->à découvrir
statis
statis

Messages : 1366
Date d'inscription : 18/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Re: Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par statis le Mar 6 Juin - 22:39

Peut-être un filtrage électrostatique serait une solution :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Filtre_%C3%A9lectrostatique
A tester...
statis
statis

Messages : 1366
Date d'inscription : 18/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Re: Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par statis le Mer 1 Aoû - 17:08

On nous prend vraiment pour des idiots...

Vous avez du remarquer que l'on a souvent des pubs qui s'immiscent en douce, sur les forums, la messagerie, etc.

Et voilà que je tombe sur une pub qui me met hors de moi !!!
Bien sur je suis le lien pour voir de quoi il en retourne :
https://www.makershop.fr/pieces-detachees-ultimaker/989-filtres-capot-ultimaker.html?utm_source=criteo&aff=criteo

Le vendeur se base sur les affirmations constructeur donc je vais être indulgent avec ce dernier qui dois travailler pour vivre...
MAIS CELA N'EMPECHE PAS QUE C'EST DE L'ESCROQUERIE DE PRODUIRE DES ELEMENTS NON CONFORMENT A LEUR DESCRIPTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je me suis demandé si les HEPA H13 étaient une nouvelle génération capable de filtrer plus petit...
H13 c'est juste un meilleur pourcentage car en plus un HEPA ne filtre pas 100% des particules supérieures ou égales à 300 nanomètres
https://fr.wikipedia.org/wiki/Filtre_HEPA
Il va donc en laisser passer 25 pour 10000...
Mais pour de la particule de 116 nanomètres (je remet le lien mis au début du sujet https://www.docbuzz.fr/2013/08/02/123-imprimantes-3d-attention-aux-emissions-de-particules-ultrafines/ ) c'est 0% de filtré !!!!!!!!!

Quand on pense que Ultimaker, Zortrax et BCN3D, etc utilisent ce genre de filtre, on comprend que l'impression 3D à des "charlots" en tête de peloton...
statis
statis

Messages : 1366
Date d'inscription : 18/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Re: Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par statis le Mer 22 Jan - 19:42

Toujours à la recherche d'un filtre plus efficace que l'HEPA je suis tombé sur un "truc" qui m'a paru intéressant en première vue :
http://3dmodularsystems.com/fr/3dtox/423-3dtox-le-purificateur-d-air-pour-imprimante-3d.html

Pas de lien sur la page pour aller direct sur le filtre mais comme le site n'en a qu'un seul modèle voilà celui qui est probablement utilisé :
http://3dmodularsystems.com/fr/divers/144-filtre-a-gaz-3m-abek1p3.html

C'est pas de l'HEPA et le descriptif est très accrocheur mais pas de précisions sur la taille des particules pouvant être filtrées...
Gogol permet de trouver un descriptif "ailleurs" de ces fameux filtres P3 appelés "filtre amiante" :
https://www.brotec-france.fr/les-filtres/

Oui mais...
On est encore sur du 300 nano de taille (0.3 microns)...
Je remet de nouveau le lien qui précise que l'on est dans l'ordre des 116 nano voir encore plus petit :
https://www.docbuzz.fr/2013/08/02/123-imprimantes-3d-attention-aux-emissions-de-particules-ultrafines/

Donc une fois de plus des vendeurs qui ne connaissent pas assez le sujet et qui vendent de l'illusion...

Mais on peut se poser la question "pourquoi se prendre la tête sur les particules alors qu'avec ou sans imprimante 3D il y a en déjà partout ?"...
Je pense que respirer à côté d'un pot d'échappement est bien plus nocif que lorsque la concentration à été un peu diluée dans l'air ambiant.
Le salon, la salle de classe ou tout autre espace clos va entraîner des concentrations non négligeable.
D'ailleurs peut-on fumer dans les espaces public clos ?
Pas du tout...
La fumée de cigarette inhalée en "passif" ne va pas attaquer les bronches au plus profond, les particules d'une si petite taille oui...

Donc on jette nos imprimantes 3D ?
Ma k8200 a faillit faire l'avion à plusieurs reprises mais ma Dreamer qui m'a coûté un bras ne partira pas à la poubelle...

Existe-t-il compromis ?
Oui, du moins pire dans le pire en diminuant la concentration sur le même principe qu'un pot d'échappement qui bien entendu ne sort pas dans l'habitacle de nos véhicules Wink

Tommy Desrochers a sa solution :


Je n'ai pas le temps de mettre des photos mais j'ai expérimenté son principe avec une petite variante car j'ai utilisé de l'extracteur de VMC.
Il n'y a pas une aspiration perturbant un caisson fermé car j'ai pu imprimer de l'ABS sans soucis particulier.
Le tube VMC part sur mon balcon et envoie ce qui est aspiré bien en dehors de l'appartement.
Premier constat, pas d'odeur dans le salon alors que quand j'y fume cela se remarque (beaucoup)...
Les particules ne sont plus en forte concentration dans mon salon...

Et si on a des voisins ?
Je me suis beaucoup intéressé sur la VMC qui équipe tous les apparts qui ne datent pas de la dernière guerre pour comprendre pourquoi l'odeur de ma cigarette envahit l'intérieur alors que fumée à l'extérieur tout comme le froid qui rentre constamment...
La VMC permet un renouvellement d'air qui évite la formation de champignon sur les murs/plafonds, elle aspire l'air via de petites ouvertures placés stratégiquement lequel est évacué en sortie de système.
Les particules sont donc asprirées par la VMC de l'appartement et vont donc dehors.
Il y aura donc des particules qui iront chez les voisins dans tous les cas que cela soit par la VMC de l'appartement ou par celle de l'imprimante 3D...
statis
statis

Messages : 1366
Date d'inscription : 18/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Re: Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par statis le Jeu 23 Jan - 19:08

Toujours à la recherche d'un filtre un collègue m'a communiqué un document de l'inrs :
http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/ND/TI-ND-2288/nd2288.pdf

"la filtration des nanoparticules ne
semble donc pas être un problème de
taille pour des particules supérieures
à 4 nm"
Intéressant mais le document n'est pas clair donc difficile à suivre.
En recherchant s'il y a des références de filtres on trouve :
"Balazy [7] a étudié expérimen-
talement la filtration de gouttelettes de
DEHS (di-2-ethylhexylsebaçate) par des
filtres à fibres de classe G4 et F5. Leurs
résultats montrent une baisse d’efficacité
à partir de 20 nm"
20 nanos, il n'y aurait pas de quoi se plaindre avec les filtres "G4 et F5"...

Mais il y a encore un mais...
Déjà le F5 a été dénommé M5 (désolé mais je ne dit pas comment j'ai trouvé cette correspondance.
Donc on va juste regarder un document sur lequel on a des infos sur le G4 et le M5 :
Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Classification-des-filtres-Filtre-HEPA-ULPA
Extrait de https://www.afprofilters.fr/classification-des-filtres/
ET ?
Que dire de l'inrs, institut qui se doit d'être sérieux ?
Le seul qui a une petite efficacité est le F9...
45/60 % pour du 100 nanos...
C'est à dire que la moitié des particules de 100 nanos partent dans nos bronches...
Et avec certains filaments on est à une taille bien plus petite...
Quand au G4 on est à 5 % pour du 300 nanos...

Chaque fois que je vais sur le site qui donne la taille des particules émises par un impression 3D, je le remet encore https://www.docbuzz.fr/2013/08/02/123-imprimantes-3d-attention-aux-emissions-de-particules-ultrafines/ j, je me demande pourquoi cette omerta...
Sans parler du manque de sérieux sur la filtration car il n'y a pas que l'impression 3D qui génère des nano-particules...
statis
statis

Messages : 1366
Date d'inscription : 18/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D Empty Re: Discussion sur la sécurité de l'air ambiant en impression 3D

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum